Maroc : Cap au sud

Trois semaines

Le Maroc ne se réduit pas aux riads et au farniente. Cet itinéraire vous emmène loin des foules, dans les montagnes sauvages et les paysages désertiques du Sud où nombre d'activités occupent le corps et l'esprit. Agadir (1) est un point de passage, que les plus aventureux s'empresseront de quitter, direction la petite ville de Tafraoute (2) , encerclée par les splendides paysages de l'Anti-Atlas, notamment la vallée des Ammeln, toute en luxuriantes palmeraies et en maisons roses. Passez quelques jours à randonner dans la vallée et sur le djebel Lekst (3), promenez-vous à vélo parmi les formations rocheuses et les rochers sculptés jusqu'aux extraordinaires Rochers peints, et poursuivez vers le sud à travers les gorges d'Aït Mansour (4). Tout au bout des gorges, à l'endroit où un sublime paysage sert de toile de fond aux anciennes routes des esclaves, séjournez dans l'oasis d'Afella-Ighir. Faites de Tiouadou votre base pour de nouvelles randonnées ou la découverte des sculptures rupestres d'Ukas.

Vous voilà sous le charme des coins isolés du sud du pays. De retour à Tafraoute, traversez l'Anti-Atlas vers l'est et descendez jusqu'aux paysages grandioses du Sahara. Dernière étape avant le djebel Bani et de vastes étendues de hammada (désert de pierres), Tata (5) fait une base pratique pour découvrir les oasis, les casbahs, les agadir (greniers fortifiés) et les magnifiques sculptures rupestres d'Akka (6), entre autres. Situées à l'est, au terme d'un trajet poussiéreux, les dunes de sable doré de l'Erg Chigaga (7) sont plus reculées et moins visitées que celles de Merzouga. Dans la bourgade voisine de M'Hamid, dénichez un dromadaire pour gagner, au nord, la vallée du Drâa (8) et ses innombrables casbahs.

Parvenu en haut de la vallée, rebroussez chemin en direction des montagnes (cette fois, le djebel Sarhro et le Haut Atlas). Louez un vélo (VTT ou vélomoteur), un cheval, une mule ou un dromadaire à Ouarzazate (9), dont les paysages désertiques ont servi de décor à des films se déroulant aussi bien au Tibet qu'à Rome, en Somalie ou en Égypte. Regagnez la côte via Taliouine (10), capitale africaine du safran, où vous pourrez faire emplette de l'épice la plus chère au monde. Faites étape à Taliouine ou à Taroudant (11) pour randonner par exemple sur le plateau de Tichka (12). Avec ses murs rouges sur fond de monts enneigés, Taroudant évoque une petite Marrakech, en plus paisible. Musardez dans ses souks et sur ses places, avant de rejoindre l'aéroport Al-Massira d'Agadir, pratique d'accès.


Trouvez un vol pas cher avec Liligo