Top 10 des pays du bonheur

Publié le 27 Septembre 2012, dans Idées de voyage

Souriez et l’on vous sourira. Visitez ces pays à la bonne humeur communicative.

1. Vanuatu

Lorsqu’on évoque un cadre de vie idéal, on imagine souvent une belle plage de sable fin agrémentée de palmiers. Répondant parfaitement à ces critères, cet archipel du Pacifique sud se trouve en tête de l’indice du bonheur mondial) de la New Economics Foundation. Les plages abondent, l’eau est cristalline, les paysages luxuriants et volcaniques invitent à se perdre au milieu des arbres à pain. Mais c’est le sens de la communauté qui fait de Vanuatu un endroit si joyeux : les familles élargies se rassemblent régulièrement pour des fêtes traditionnelles. Et il y a toujours une célébration quelque part.

Choisissez la période d’avril/mai à octobre lorsque les températures vont de 18 à 28°C. La terrifiante cérémonie du saut du Gaul a lieu en avril-mai.

Habitant de l'île de Tanna, Vanuatu. John Nicholls

2. Montréal (Québec, Canada)

Agglomération multiculturelle accueillante, Montréal affiche une gaieté toute particulière en juillet, lorsque le festival Juste pour rire s’empare de la ville. Cette manifestation constitue l’un des plus grands rendez-vous du genre et attire les meilleurs comiques anglophones et francophones. Les places se vendent comme des petits pains, car même les spectacles d’artistes moins connus offrent l’assurance de passer un bon moment.

Si tout est complet, vous pourrez quand même profiter de l’événement.

Tous les soirs, le Quartier latin s’anime ; au programme : spectacles de rue, marionnettes et feux d’artifice. Renseignements sur www.hahaha.com.

Cœurs devant le musée des Beaux Arts de Montréal. uglyagnes

3. Happy (Texas, États-Unis)

Bienvenue à Happy, s’est proclamée la “ville sans froncement de sourcil”. Cette bourgade, qui donna son nom au film Happy, Texas sorti en 1999, n’est pourtant qu’une concentration décevante de grands hangars et de rues au plan quadrillé. Laissez Happy derrière vous et profitez des plus beaux paysages du Texas. On peut randonner entre les gorges rouges du Palo Duro, le deuxième plus grand canyon des États-Unis, admirer des bisons ou assister au coucher du soleil sur le canyon de Caprock. Les célèbres enchères de la foire au bétail d’Amarillo, où le Stetson est de rigueur, valent aussi le détour.

La foire a lieu tous les mardis. Choisissez de préférence l’automne ou l’hiver pour visiter les canyons (les étés sont torrides).

Panneau d'accueil à Happy, Texas. Charles Henry

4. Bhoutan

Ce pays au pied de l’Himalaya, réputé pour ses monastères accrochés aux falaises, abrite une population à la gaieté communicative. Malgré sa récente modernisation, à peine perceptible, le Bhoutan demeure un haut lieu de la spiritualité bouddhiste. Sachez qu’il a l’originalité de ne posséder aucun feu de signalisation. Perché sur un col de montagne, entouré par les sommets enneigés de la plus haute chaîne du monde, avec pour seul compagnon le vent faisant danser les moulins à prières, essayez donc de ne pas vous réjouir !

Une taxe journalière est appliquée pour tout circuit organisé au Bhoutan. Consultez www.tourism.gov.bt.

Moinillons participant au tsechu de Paro (Bhoutan). Olivier et Pascale Noaillon

5. Colombie

De la côte caribéenne aux rues de Bogotá, la Colombie déborde d’ambiance et d’énergie 24 heures sur 24. On peut s’étonner d’apprendre que ce pays, surtout connu pour ses narcotrafiquants et ses mouvements insurrectionnels, figure à la deuxième place de l’indice de bonheur mondial. Mais, de fait, les visiteurs qui s’y sont rendus ces dernières années peuvent témoigner de l’amélioration de la sécurité dans le pays et de son grand dynamisme. Assistez à un match de football (sport national), à un spectacle de chants et de danses traditionnels (cumbia) ou à l’une des nombreuses fêtes religieuses pour découvrir la Colombie sous son jour le plus passionné.

Ne manquez pas le carnaval de Baranquilla (juste avant le mercredi des Cendres). Évitez octobre et novembre, mois les plus humides.

Femmes en costume à Carthagène. Luz Adriana Villa

6. Wuyi Shan (Chine)

Même si son environnement immédiat (un parking sans charme et quantité de marchands de boissons) laisse à désirer, le Tian Xing Yong, ou temple de la Félicité éternelle, mérite bien son nom. Érigé au coeur de paysages accidentés dans le nord du Fujian en Chine, cet édifice se dresse dans un écrin de vallées secrètes ponctuées de cascades et de grottes mystérieuses. Gravissez des marches taillées dans la roche, contournez des plantations de thé et des bambouseraies pour rejoindre la grotte du Rideau d’eau et le pic du Circuit céleste. Ou empruntez un simple radeau surmonté de chaises en rotin pour descendre la rivière aux Neuf Coudes et admirer, au-dessus de votre tête, des niches creusées il y a 4 000 ans dans les parois de la falaise.

Venez en milieu de semaine pour éviter l’afflux touristique. La promenade en bateau part de Xing Cun et dure 1 heure.

Visiteurs à Wuyi Shan, Chine. Terence Koh

7. Malawi

Pour faire le plein de sourires, mettez le cap sur le Malawi, surnommé le “coeur chaud de l’Afrique”. Ses habitants sont réputés pour l’accueil qu’ils réservent aux visiteurs, en dépit de leurs conditions de vie – le pays est l’un des plus pauvres du monde. Des marchés de sculptures sur bois de la capitale, Lilongwe, aux plages de sable du lac Malawi ou à la savane aux éléphants du parc national de Liwonde, vous serez accueilli par des visages toujours aimables. Pourquoi ne pas participer à la bonne humeur ambiante en participant à une mission de bénévolat ?

La saison sèche dure d’avril à octobre. Le site www.malawitourism.com donne la liste des institutions caritatives oeuvrant au Malawi.

Lac Malawi. Alan

8. Hidakagwa (Wakayama, Japon)

La déesse Niutsuhime no mikoto se réveilla trop tard pour participer à une grande réunion de kamis (divinités), s’attirant les railleries de ses 8 millions de congénères plus ponctuels. Cet événement serait à l’origine du Warai, une fête annuelle au cours de laquelle les habitants de Hidakagwa, au Japon,, conduits par un clown, défilent à travers la ville sur des chars. Ils agitent leurs cloches en criant “Warau ! Warau !” (“Riez ! Riez !”) à la foule. La bonne humeur se propage ainsi rapidement jusqu’au sanctuaire de Niu. À noter également : l’alcool de riz coule alors à flots.

Wakayama se trouve dans le Kansai, sur l’île de Honshu. La fête du Warai (“du rire”) a lieu en octobre.

Wakayama, Japon. jpellgen

9. Danemark

Le Danemark, petite nation au niveau de vie élevé, arrive en tête du classement des pays où il fait bon vivre. Et l’on comprend pourquoi : les moyens de transport sont toujours à l’heure, des pistes cyclables sillonnent villes, forêts et vallons, les résidences d’été sont légion sur les plages (elles aussi très nombreuses) et les restaurants concoctent une cuisine savoureuse. Profitez des cafés de Copenhague, capitale à l’ambiance décontractée, remontez les fjords du nord du Jutland ou pédalez le long de l’une des 11 pistes nationales… et découvrez pourquoi les Danois ont le sourire.

De juin à août, on profite de la douceur du climat et de nombreux festivals de plein air ; le plus important, Roskilde (www.roskilde-festival.dk), a lieu début juillet.

Copenhague nocturne. Jim Nix

10. Andorre

Si la santé est un indicateur de bonheur, la population de cette minuscule principauté coincée entre la France et l'Espagne a de quoi se féliciter : elle affiche l'une des plus longues espérances de vie au monde : 83,5 ans. Peut-être ce bon résultat est-il lié à l'air pur des Pyrénées et aux activités de plein air : ski en hiver, randonnée et VTT en été. Le fait qu'Andorre n'ait été engagé dans aucun conflit depuis 700 ans a pu aussi contribuer à la tranquillité des habitants.

Dernier atout, la cuisine : installez-vous dans une borda traditionnelle pour savourer un sanglier aux champignons sauvages ou une belle truite. 

Détail d'une fontaine, Andorre-la-Vieille. Stephen Downes

Retrouvez encore plus d'idées de voyage dans le livre 1000 idées de voyage publié chez Lonely Planet. 

 


Trouvez un vol pas cher avec Liligo