Les plus belles îles désertes

Publié le 9 Novembre 2012, dans Idées de voyage

Après six saisons de Lost et douze de (feu ?) Koh Lanta, jouer les Robinson Crusoé peut sembler un peu moins glamour. Surtout si vous avez déjà vu les plus belles plages du monde ou bien les îles les plus méconnues... Voici donc une liste d’îles désertes qui vous redonneront le goût de l’aventure.

1. Archipel de Socotra, Yémen

Comment ne pas être intrigué par un lieu décrit comme ayant l’“allure la plus extraterrestre de la planète”. Situées au nord-ouest de l’océan Indien, les quatre îles désertes qui forment l’archipel de Socotra sont une mine de biodiversité. En témoignent les innombrables espèces de plantes et d’animaux que l’on ne trouve nulle part ailleurs, tels l’arbre-concombre et le dragonnier dont la résine est de couleur rouge. Bien que plus proche de l’Afrique que de la Péninsule arabique, Socotra est administré par le Yémen, qui tient les îles à l’écart des foules.
Les aventuriers d’aujourd’hui pourront se rendre en avion à Hadibu, la minuscule capitale, depuis Sana’a et Aden avec Yemenia Airlines (www.yemenia.com).
Badu Island, AustralieCreative commons

2. Îles du détroit de Torres, Australie

Les îles du détroit de Torres sont l’Australie telle qu’elle aurait pu être si les Européens n’y avaient jamais posé le pied. Se dispersant vers le nord depuis la pointe de la péninsule du cap York, les 274 îles du détroit de Torres conservent une culture tribale unique qui comble le fossé entre l’Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée aborigènes. La Grande Barrière de corail est à deux pas, et l’on trouve des aérodromes et des hôtels sur les îles Thursday et Horn. Cependant, l’accès aux autres îles est laissé à la discrétion des conseils tribaux.
Il faut se procurer un permis pour visiter les îles extérieures au moins un mois à l’avance auprès de la Torres Strait Regional Authority (www.tsra.gov.au).

3. Îles Yaeyama, Japon

Si Godzilla devait un jour surgir de la mer pour détruire Tokyo et Osaka, il n’y a qu’un endroit au monde où il serait possible d’échapper au massacre : les paradisiaques îles Yaeyama, nichées tout au sud de l’archipel japonais. Avec leur air d’îles des Caraïbes, Iriomote, Taketomi et Ishigaki ont tout ce qu’il faut : soleil, mer, sable et sushis. Ishigaki possède les plus belles plages, Taketomi est réputée pour ses maisons traditionnelles des îles Ryukyu, et la jungle d’Iriomote est propice à toutes les explorations, au terme desquelles on peut se délasser dans un onsen (sources chaudes en plein air).
Japan Transocean Air (www.jal.co.jp/jta) assure des vols quotidiens entre Tokyo et Ishigaki, qui est fréquemment reliée aux autres îles par ferry.

Iles du SalutCreative commons

4. Îles du Salut, Guyane française

Tout le monde ou presque a entendu parler de l’île du Diable, et pourtant, rares sont ceux qui pourraient la situer sur un planisphère. La plus petite des trois îles du Salut, ancien bagne de Cayenne, est séparée des côtes de la Guyane française par 11 km de mer. Ces eaux traîtresses sont infestées de requins. Steve McQueen a tenté de s’échapper maintes et maintes fois de ces îles dans le film Papillon, mais les visiteurs d’aujourd’hui sont des exclus volontaires attirés par les palmiers ondulants, le cri des aras et les ruines du bagne.
On accède aux îles du Salut en catamaran depuis Kourou. L’Auberge des Îles (www.ilesdusalut.com) est le seul hébergement.
Port Taeha, Ulleungdo, CoréeCreative commons

5. Ulleungdo, Corée du Sud

À mi-chemin entre la Corée du Sud et le Japon, cette île volcanique au relief accidenté passe pour un véritable paradis de la randonnée. Des ferries vont tous les jours du continent jusqu’au petit port de Dodong-ri, d’où des sentiers partent à l’assaut du sommet rocheux du pic Seonginbong (984 m). Ceux qui veulent aller plus loin peuvent pousser jusqu’aux îles Dokdo, minuscule ensemble de promontoires rocheux que se disputent âprement le Japon et la Corée du Sud.
Nichée au pied d’une vertigineuse falaise, la pension Chusan Ilga (www.chusanilga.com) propose un hébergement confortable et délicieusement rustique sur la côte nord.
Archipel San Blas, PanamaCreative commons

6. Archipel des San Blas, Panama

Le Panama possède des îlots sablonneux qui peuvent parfaitement rivaliser avec les paysages des îles Vierges. Géré comme une province autonome par les Indiens kuna, l’archipel des San Blas a la forme d’un croissant constitué de 365 îlots se prélassant dans les eaux chaudes du sud des Caraïbes. Ici, les complexes hôteliers de luxe n’existent pas. Les seuls hébergements sont les maisons des villages, et au dîner, on se contente de ce que les pêcheurs rapportent chaque soir à bord de leurs pirogues.
Air Panama assure des vols réguliers vers plusieurs îles de l’archipel des San Blas, notamment la capitale, El Porvenir.
Penghu IslandsCreative commons

7. Îles penghu, Taïwan

Si Taïwan représente l’autre Chine, alors les îles Penghu (que l’on désigne aussi sous le nom d’îles Pescadores) sont l’autre Taïwan. Administrées depuis Taipei, les 90 îles de l’archipel sont connues, à Taïwan du moins, pour leurs somptueux paysages et leur “émouvante nostalgie” – comprendre : leur culture taïwanaise traditionnelle préservée. Hors de la capitale, Makung, place aux charrettes à boeufs, aux pièges à poissons, aux champs, aux falaises de basalte et aux temples anciens dédiés à Matsu, la déesse de la mer. Si les joies de la baignade sont plus votre tasse de shochu, vous pourrez vous faire plaisir sur de belles plages et vous adonner, par exemple, à la planche à voile. De mai à octobre, les plages des îles Penghu sont un lieu de ponte pour les tortues vertes, une espèce menacée.
Les habitants laissent des offrandes en forme de tortues dans les temples de l’archipel pendant la fête des Lanternes, qui a lieu 14 jours après le Nouvel An.
Une île perdue. Cayos Chinos, HondurasCreative commons

8. Îles de la Baie et Cayos Cochinos, Honduras

Au large des côtes du Honduras s’étend un vrai petit paradis d’îles basses de sable et de corail. À leur grande époque, les îles de Roatán, Utila et Guanaja étaient le repaire de 5 000 assassins, brigands et pirates, dont le célèbre Barbe Noire et le flibustier Henry Morgan. De nos jours, les îles de la Baie sont plus connues pour leurs plages, leurs spots de plongée et leur atmosphère tranquille. On peut goûter à encore plus de tranquillité dans les Cayos Cochinos voisines, soit 13 cayes et un complexe hôtelier intime se détachant sur une mer d’un bleu limpide.
Le Plantation Beach Resort est l’unique hébergement des Cayos Cochinos, mais l’on peut camper sur certaines îles inhabitées.
Coucher de soleil, Con DaoCreative commons

9. Archipel de Con Dao, Vietnam

Autre paradis au passé funeste, l’archipel de Con Dao abritait le bagne de Poulo Condor, le plus célèbre d’Indochine. Il garda ses sordides fonctions jusqu’à la fin de la guerre du Vietnam. Aujourd’hui devenues le parc national de Con Dao, les 16 îles de l’archipel sont une merveille naturelle de jungle épaisse et de plages de sable blanc. Dans les eaux couleur de jade, on voit des dugongs, des dauphins, des tortues et des récifs coralliens.
Pour l’instant, les infrastructures touristiques se limitent à un club de plongée et à une poignée de complexes hôteliers installés dans la commune de Con Son. Attention, l’archipel est soumis à de fortes bourrasques, venues de l’ouest de juin à septembre, et de l’est de septembre à janvier.
Iles Ssesse, OugandaCreative commons

10. Îles Ssese, Ouganda

Comment une nation africaine enclavée dans le continent peut-elle apparaître sur une liste d’îles désertes ? Grâce au lac Victoria. Les îles Ssese ont tous les attributs habituels des paradis de carte postale : plages de sable doré, palmiers se balançant doucement dans la brise, flore et faune exotiques, le tout au beau milieu du plus grand lac d’Afrique. La plupart des 84 îles de l’archipel des Ssese sont sauvages ; en revanche, on trouve quelques complexes hôteliers et campings de plage sur le sable de Buggala, Bukasa et Banda. Hormis le farniente au soleil, on peut parcourir la jungle à la recherche d’animaux exotiques et faire du canoë sur le lac.
Des bateaux partent tous les jours d’Entebbe, Kasenyi et Bukakata pour Kalangala, sur l’île de Buggala.

Retrouvez encore plus d'idées de voyage dans le livre 1000 idées de voyage publié chez Lonely Planet. 

Photo 1 : Socotra Island, Yemen, Martin Sojka


Trouvez un vol pas cher avec Liligo